top of page

Voyager en train avec mon chat !


Lydie VIEIRA - Comportementaliste félin - Spécialiste du chat

Certains ou certaines d'entre vous vont bientôt partir en vacances et ont choisi de se déplacer en train. Ce mode de transport et de voyage peut être une expérience agréable, pour vous et pour votre chat, mais cela nécessite une planification préalable pour assurer le confort et la sécurité de votre compagnon félin.


Avant de réserver votre billet, vérifiez les politiques de la compagnie ferroviaire concernant les animaux de compagnie.


Certaines compagnies autorisent leur transport dans certaines condition, tandis que d'autres ne les acceptent tout simplement pas


Lydie VIEIRA - Comportementaliste félin - Spécialiste du chat

Pour les voyages en France, les conditions de transport de votre animal varient en fonction de son poids.


Un chat doit voyager dans un sac ou un panier (45 cm x 30 cm x 25 cm maximum) placé sur vos genoux ou à vos pieds.


Vous devrez vous acquitter d'une somme forfaitaire de 7€.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter les sites concernés : TGV, Inoui, Ouigo, SNCF Connect.


Lydie VIEIRA - Comportementaliste félin - Spécialiste du chat

La compagnie Eurostar, "afin de privilégier le confort et la sécurité de leurs clients, du personnel et des animaux eux-mêmes" ne transporte pas les animaux de compagnie à bord de leurs trains.


Les chiens-guides et les chiens d'assistance, accompagnés de leur propriétaire, sont autorisés si des dispositions sont prises 48 heures avant le départ.


  1. Réservez à l'avance : Si les compagnies ferroviaires autorisent les animaux de compagnie à bord, il est généralement nécessaire de réserver à l'avance une place pour votre chat. Les places pour les animaux peuvent être limitées, alors assurez-vous de faire les démarches nécessaires dès que possible.

  2. Utilisez une cage de transport adaptée : Pendant le voyage en train, votre chat doit être confiné dans une caisse de transport approuvée qui respecte les normes de la compagnie ferroviaire. Assurez-vous que la caisse ou le sac est suffisamment spacieux pour que votre chat puisse se tenir debout, se tourner et se coucher confortablement.

  3. Familiarisez votre chat à la caisse de transport : Avant le voyage, habituez progressivement votre chat avec la caisse de transport, avec l'aide d'un comportementaliste si besoin : la promiscuité peut-être difficile à supporter et les miaulements insistants indisposer les restes des voyageurs.

  4. Nourrissez votre chat légèrement : Quelques heures avant le départ pour éviter tout malaise gastrique, n'hésitez pas à nourrir votre chat de manière légère. Apportez également des friandises et de l'eau pour les pauses pendant le voyage.

  5. Concernant la litière : Prévoyez des pauses régulières pour que votre chat puisse se dégourir les pattes et faire ses besoins ; il existe des litières pliables dans le commerce.

  6. Gardez-le en harnais : Lorsque vous sortez votre chat de la caisse de transport, gardez en harnais pour éviter qu'il ne se sauve ou ne se perde. La aussi, un comportementaliste félin, formé à l'habituation, à la désensibilisation et au Medical Training, peut vous accompagner pour une habituation au harnais en toute bienveillance et respect de l'équilibre émotionnel de votre chat. N'hésitez pas à vérifier la formation initiale mais aussi les formations en continue du professionnel en comportement que vous visez. Pour en savoir plus sur mon parcours : Mes formations.

  7. Confort et sécurité : Assurez-vous que la caisse de transport est bien sécurisée pendant le voyage pour éviter qu'elle ne bascule ou ne bouge. Placez un plaid confortable à l'intérieur pour que votre chat puisse se reposer.

  8. Apportez des distractions : Emportez des jouets familiers, à base d'herbes à chat si le vôtre y est sensible, pour garder votre chat occupé et détendu pendant le voyage.

  9. Informations de contact : Ayez sur vous une étiquette d'identification avec vos coordonnées et celles de votre vétérinaire au cas où votre chat s'égarerait. Votre chat doit être identifié par une puce électronique conforme aux normes internationales. Cette puce contient un numéro unique qui est enregistré dans le passeport pour animal de compagnie.

  10. Certificat de bonne santé : Avant de voyager, vous devez obtenir un certificat de bonne santé délivré par votre vétérinaire. Ce document atteste que votre chat est en bonne santé et apte à voyager.

  11. Certificat de vaccination à jour : Assurez-vous que les vaccinations de votre chat sont à jour, notamment la vaccination contre la rage, qui est souvent obligatoire pour voyager à l'étranger. Les vaccins courants comprennent également ceux contre le typhus félin et le coryza.

  12. Traitement contre les parasites : Certains pays exigent un traitement antiparasitaire spécifique (par exemple, contre les tiques et les vers) avant l'entrée sur leur territoire. Assurez-vous de respecter ces exigences.


N’oubliez pas que chaque chat réagit différemment, et que ce qui fonctionne pour l'un peut ne pas fonctionner pour un autre. Ces conseils restent de l’ordre du général et je vous recommande de faire appel à un comportementaliste félin, formé(e) et certifié(e) si vous sentez que votre situation personnelle l’exige.


N’hésitez pas à me consulter si votre chat présente une forte anxiété lors des voyages en train (miaulements intempestifs, comportements craintifs etc) ou s’il a beaucoup de difficulté à rentrer sereinement dans sa caisse de transport : je suis formée pour vous accompagner dans la désensibilisation de votre animal, pour son bien-être et le vôtre. Vous pouvez me contacter pour me demander plus d'information à ce sujet ou me prendre rendez-vous pour une consultation ici : Contact. Je serai très heureuse de vous répondre.



https://www.lydievieiracomportementaliste.com





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page