top of page

Grimper, sauter, prendre de la hauteur : pourquoi est-ce si important pour nos félins ?


Lydie VIEIRA - Comportementaliste félin - Spécialiste du chat - Arbre à chat - Hauteurs - Grimper - Sauter - Prendre de la hauteur

Lors de mes consultations en comportement félin, nombreux sont les humains qui me demandent comment empêcher un chat de monter sur la table de la salle à manger ou de grimper sur le plan de travail de la cuisine. Cette requête traduit invariablement un manque de connaissances de l’humain sur les comportements innés et les besoins naturels de l’espèce féline.


Si je vous demande pourquoi l’humain érige, de nos jours encore, des tours de contrôle ou pourquoi il a bâti, par le passé, des châteaux en haut de collines, la réponse vous viendra tout naturellement : pour observer, pour se protéger, pour voir le danger arriver et pour se mettre à l’abri. En somme, pour satisfaire son besoin fondamental de sécurité, du corps et des ressources, dont parle Maslow* dans sa célèbre pyramide hiérarchisant les besoins fondamentaux.

Pyramide des besoins de Maslow - Besoins fondamentaux des félins - Besoins des chats

De fait, comment empêchez l’humain de ne réponse ce besoin intrinsèque ? Comment lui demander de ne pas assouvir cette nécessité primitive et essentielle de survie ? Impossible, n’est-ce pas ?


Et bien, il est tout aussi impossible de demander au chat de ne pas sauter et ni de grimper ; ces comportements sont inscrits dans son répertoire éthologique et ont participés à la préservation, au fil des siècles, de son espèce. De petite taille, prédateur invétéré mais aussi proie éventuelle, pour le chat, prendre de la hauteur répond à différentes nécessités.


Proposer des hauteurs : pourquoi ?


Proposer des hauteurs à nos chats revêt donc une grande importance car celles-ci répondent à divers besoins et instincts naturels de ces félins domestiques :

Prédateur et proie à la fois :

Se hisser en hauteur est un besoin inné et naturel chez le chat. Ce comportement offre à notre félin, à la fois prédateur et proie, l’opportunité de se protéger et d’observer ce qui l’entoure. Pour cette raison, que ce soit dans la nature comme dans nos intérieurs, les félins investissent avec plaisir les hauteurs à disposition. Celles-ci lui sont nécessaires pour examiner l’environnement, se sécuriser (quand on connaît ce qui nous entoure, on se sent plus serein), se protéger de prédateurs (mais aussi des petites mains indiscrètes et curieuses, ou du chien un peu trop envahissant) ou bien pour repérer ses proies (ou sa gamelle, une araignée ou encore une mouche) et d’éventuels dangers.

Lydie VIEIRA - Comportementaliste félin - Spécialiste du chat - Grimper - Sauteur - Hauteurs pour chats

Enrichissement mental et physique :

Explorer et investir l’environnement de manière verticale et en 3D stimulent nos chats et les garde mentalement et physiquement actifs. Les hauteurs, placées à différents degrés, offrent de belles opportunités de sillonner un domaine de vie et de l’observer sous différents angles. Grimper et sauter sur des étagères ou des arbres à chat contribue au bien-être et à un état de santé optimum, tant physiologue que psychique, chez nos félins.

Lydie VIEIRA - Comportementaliste félin - Spécialiste du chat - Grimper, sauter

Gestion du stress :

Les chats peuvent être stressés par divers facteurs, tels que la présence d’autres animaux de compagnie (congénères ou pas), des visiteurs, des bruits extérieurs ou même les humains (petits et grands) avec qui ils cohabitent. Ces hauteurs leur offrent des endroits sécures où ils peuvent se retirer pour se détendre, recharger leur batterie et leur donnent un sentiment de contrôle, réduisant ainsi leur niveau d’anxiété.

Lydie VIEIRA - Comportementaliste félin - Spécialiste du chat - Hauteurs pour les chats

Prévention des conflits :

L’entente entre chats ne va pas forcement de soi et il peut être très difficile pour un félin de partager ses ressources et son domaine de vie avec un ou des congénères. Leur permettre de se percher aide à réduire et prévenir ces conflits en augmentant l’espace à vivre et les différents modes de déplacement. Chaque chat pourra aussi trouver sa propre zone de retrait et son propre espace de repos, lui donnant l’opportunité de recouvrer son équilibre émotionnel et d’apaiser une relation interspécifique tendue.

Lydie VIEIRA - Comportementaliste félin - Spécialiste du chat - Les arbres à chats

Divertissement, exercice et jeu :

Les hauteurs offrent un formidable terrain de jeu et des nouvelles opportunités d’exploration aux chats. Ils aiment sauter d'une plateforme à l'autre et chasser des jouets suspendus ou des croquettes cachées pour l’occasion, les maintenant actifs et divertis. Grimper et sauter sur des hauteurs présente une forme d'exercice pour les chats, les aidant à maintenir leur poids et leur santé tout en stimulant leur agilité.



Les 3 critères d’un bon poste d’observation


Il n’est pas forcément nécessaire d’acquérir un arbre pour enrichir l’environnement de nos chats. Une table, un comptoir, une armoire, un bureau, une bibliothèque, des étagères ou des sièges pourront tout à fait faire l’affaire. Vous pouvez en créer vous-même en utilisant votre imagination. Ces postes d’observation, pour être appréciés et investis, devront répondre à des critères précis pour être félinement approuvés ! Listons ensemble lesquels.

Hauts :

Comme nous venons de le voir, la hauteur est une donnée importante puisqu’elle va déterminer le champ d’observation de notre félin grimpeur. Souvent, les supports commercialisés n’observent pas cette condition sinéquanone, alors prenez garde lorsque vous décidez d’en acheter un. Si vous manquez de place, les hamacs à ventouser sur les fenêtres présentent une excellente alternative.

Solides et stables :

Si, lorsque votre chat saute sur son arbre, ce dernier brinquebale dans tous les sens, il prendra peur et n’y retournera pas. Les hauteurs se doivent d’être solides pour leur sécurité, et stables pour leur assurance. Privilégiez donc les arbres ou les supports de qualité avec des bases suffisamment lourdes et larges, des poteaux épais et différents points de stabilisation assez amples.

Bien placés :

Ces postes doivent être placés de manière à leur permettre une observation d’ensemble de leur environnement de vie. Pour vous aider à bien placer l’arbre à chat, observer les hauteurs où il aime actuellement se percher.

Positionner des hauteurs près des fenêtres est aussi un excellent moyen de leur offrir une activité d’observation de qualité. Je dis souvent à mes accompagnés que c’est un abonnement Netflix pour leurs chats, sauf que c’est gratuit !



N’hésitez pas à placer des plaids ou des couvertures toutes douces en hauteur pour permettre à votre chat de s’y reposer et d’y dormir. Et règle très importante à observer et à faire observer par votre entourage : on ne touche pas un chat qui est en hauteur, d’autant plus s’il y dort. Votre chat est perché et comme l’indique le fameux jeu pratiqué dans les cours de récréation, on ne le touche pas ! Ainsi, votre chat saura qu’il peut y retrouver son calme intérieur, se poser et être tranquille ; cet abri sera source de bien-être.



Pyramide de Maslow :

La pyramide de Maslow est une théorie hiérarchique des besoins fondamentaux de l'être humain, basée sur la motivation et le besoin. Elle propose une échelle de besoins de 5 niveaux, de la reconnaissance à la réalisation de soi, et une structure hiérarchique des besoins dans laquelle l'individu est représenté comme la somme de tous ces besoins.



Lydie VIEIRA - Comportementaliste félin - Spécialiste du chat

Comments


bottom of page